Page 1 sur 1

Les Prépositions 3 - V.Favé

Publié : 08 février 2020, 13:28
par Paotr Kleder
2 – La préposition HA
La préposition HA est d'abord une conjonction simple copulative de coordination, et une conjonction de subordination.
1. Ha, simple conjonction copulative de coordination.
Te ha me: Toi et moi.
Hemañ hag egile: Celui-ci et l'autre.
Nous avons beaucoup d'expressions sous cette forme grammaticale, pour
exprimer la proximité.
Douar ha douar emaom: Nos propriétés se touchent
En em gavet om fri ha fri: En face l'un de l'autre.
Gwele ha gwele: Voisins de lit.
Kein ha kein: It kein ha kein da weled piou eo ar brasa: Dos contre dos. Ti ha ti: Nos maisons se touchent.
Kichenn ha kichenn: Voisins.
Skoaz ha skoaz: Epaule contre épaule, côte à côte. Nous nous épaulions. Beza evel ki ha kaz: Ne pas pouvoir se supporter, être adversaires.
Daou ha daou: Deux à deux.
Autres expressions:
Hag all en finale: y compris.
Avalou douar poazet plusk hag all: Sans avoir été épluchées, pommes de terre en robe de chambre.
Kemend ha mond d'ar vourh, pren din eur pakad butun: Tant qu'aller au bourg, achète moi un paquet de tabac; puisque tu vas au bourg; tout en allant au bourg...
2. Conjonction de subordination: Pour introduire une proposition interrogative indirecte.
N'ouzon ket ha mond a raio: Je ne sais pas s'il viendra.
N'ouzon ket hag abred e vo: Je ne sais pas s'il sera de bonne heure. Remarque: Comme c'est la règle pour les propositions subordonnées, la conjugaison est synthétique. Sujet après le verbe, ou compris dans le verbe.
Cependant, si on veut insister sur le sujet, sur la qualification du sujet, on peut employer la conjugaison analytique:
N'ouzon ket ha dond a raio Per: Je ne sais pas si Pierre viendra
N'ouzon ket ha Per eo a deuio: Je ne sais pas si Pierre est celui qui viendra N'ouzon ket ha dond a raje Per: Je ne sais pas si Pierre viendrait, s'il était prévu que Pierre viendrait, s'il avait l'intention de venir.
Autres expressions:
Ha c'hoaz: Et encore.
Ha ma'z afem?: Et si nous y allions?
A-deoh: Salud, Deiz mad deoh.
Il est préférable d'écrire:
A-deoh que Ha deoh: étant donné que l'expression n'est pas la réponse à un salut, mais une interpellation sujet.
C'est différent par exemple, pour:
5

6
Ha kemend-all dit ou Ha deoh ive: qui sont des réponses.
Pour A-deoh: voir "Santez Triphina".
Ha et l'infinitif peut exprimer une préposition indépendante:
Neuze Per ha distrei d'ar ger: Alors Pierre revient (revint à la maison)
ou Pierre de revenir; tournure française qui a été utilisée en breton, mais à tort nous semble-t-il.
Et il se leva: Hag eñ ha sevel
Ha comme conjonction commençant une phrase interrogative affirmative. Ha dond a reoh?: Viendrez vous ? devant l'infinitif.
Ha greet ho-peus ho soñj da vond?
Mesk ha mesk - Touez ha touez.
Adverbe après Ken: Ken aliëz ha bemdez e teu amañ.
3. Conjonction de subordination introduisant une subordonnée temporelle commençant par "alors que":
Dond a reas en ti ha me war lerh: Il entra dans la maison alors que j'y étais, moi présent.
Ha me o wriad: Alors que j'étais en train de coudre.
4. Elle peut introduire aussi une proposition subordonnée concessive commençant par "même si", traduit par ha (hag)
Ha goude ma, ha goude ma vije ar mestr war al leh: Même si le maître était là.
Ha goude ma vije prenet an nor.
5. Ha (Hag): Préposition
Elle sert pour exprimer la comparaison, le premier mot commençant par:
ken, ker:
Ken braz hag e dad eo: Il est aussi grand que son père.
Ken abred e vezi: Tu seras aussi tôt.
Ken aliëz ha bemdez: Aussi souvent que tous les jours.
Ha (hag) se décline et entre directement en composition avec le pronom personnel:
Hag-on (me), Hag-out (te), Hag-eñ, Hag-he, Hag-om (ni)
Hag-oh (c'hwi), Hag-int (i), Hag-or (an-unan)
Ken abred hag out (te) on erruet: Je suis arrivé aussi tôt que toi.
Koulz hag-or an-unan n'heller ket tizoud e peleh koulz hag an-unan.
Ken desket hag-or an-unan a gaver atao: On trouve toujours aussi instruit que soi.
3 - La préposition DRE
DRE peut remplir la fonction de préposition comme celle de conjonction. DRE PREPOSITION se conjugue: Drezon (se dit aussi dreizon), drezout, drezañ, drezom, drezoh, drezo, drezor.
1. PAR, à travers, indique par où l'on passe pour aller d'un lieu à un autre:

Me a ya da Vrest dre Lesneven: En passant par Lesneven. 7
Dre ar prad eo berroh: Par le pré c'est plus court. 2. Par le moyen de, avec:
Dre vor eo eet da Vro-Zaoz, distrei a ray dre garr-nij.
An dornéréz dre-gezeg on-eus lakeet en he flas eun dornéréz dre-dan. Nous avons remplacé la batteuse à chevaux par la batteuse à moteur. Desket am-eus bleinia eur vag dre-lienn: J'ai appris à manœuvrer un bateau à voiles.
Kaset am-eus kelou dezañ dre ar post: Je lui ai adressé la nouvelle par la poste.
3. La manière, la façon, le motif:
Gwelloh eo mond dre c'hwi d'an itron, dre de n'eo ket seven: Il vaut mieux que tu vouvoies la dame, la tutoyer ne serait pas poli.
Eet eo dre laer er mêz euz an ti: Il est sorti furtivement de la maison. Dre guz: En se cachant.
Dre gaer ha dre heg, a beb eil: Tour à tour par la force et par la douceur.
Heulia a ra eur skol dre lizer: Il suit les cours par correspondance. Dre gasoni: Par haine - Dre dreitouriez: Par traîtrise.
Dre fallagriez: Par méchanceté - Dre vadelez: Par bonté.
Dre e gousk eo deuet ar zoñj-se dezañ: L'idée lui est venue dans son sommeil.
Dre huñvre: En songe.
Dre vraz: En général.
Dre finesa: Par ruse.
4. Le pourcentage, la proportion:
Deg dre gant am-bo (am-mo) digantañ: Il me donnera 10%.
Eun deg penn brikoli dre gant a zo bet skornet: 10% des choux-fleurs étaient gelés.
5. Formule de vente:
Ar viou a vez gwerzet dre zousenn, an artichaod dre benn, ar patatez dre lur: Les oeufs se vendent à la douzaine, les artichauts à la tête, les pommes de terre au poids. (On peut dire aussi: diouz ar pouez).
6. L'ordre,l'arrangement:
An dud a oa renket dre oad, dre vent, dre vro: Les gens étaient rangés par
âge, par taille, par pays (a oe signifierait: furent). 7. Autres formules:
Dre zienn: lêz dre zienn: Du lait avec sa crème.
Dre gomz, dre ober, dre vankoud da ober: Par parole, par action, par omission.
DRE ainsi avec l'infinitif correspond aussi à une subordonnée temporelle: En parlant, en agissant, en omettant.
Dre glask mad (ou gand klask mad): En cherchant bien.
Conditionnelle, à condition de bien chercher.
Dre douez: Parmi.
Dre douez ar betarabez e kavi eur penn bennag a-zaladenn: Parmi
les betteraves tu trouveras quelques têtes de salade.

8
On dirait aussi bien: E-touez.
Dre douez est aussi bien: Kavoud a ri unan pe unan dre douez: Tu en trouveras parmi.
Dre amañ: Dans cette région.
Dre amañ eo kaled ar vuhez: La vie est dure par ici.
Dre-oll: Partout.
Soubenn dre-lêz (pe soubenn al lêz):
Dre uz: Par consomption: Dre uz eo marvet,dre langiz.
Dre ma: Locution conjonctive temporelle: Au fur et à mesure..Tout
en....
Dre ma kresko e teuio nerz dezañ: Au fur et à mesure qu'il grandira, il
se fortifiera.
DRE MA rend aussi le participe présent exprimant une simultanéité de deux actions:
Kutuil bleuniou dre ma' zi.
Klask a ree e voued dre ma' z ee: Il cherchait sa nourriture tout en allant. (Kervella 786).
Kervella en 650 donne un sens causal: N'oa ket evid dond dre ma oa fall
an amzer. Nous préférons garder à la forme dre ma, son sens temporel de "au fur et à mesure", nuance qu'elle est la seule à rendre. Pour les causales nous avons "Rag ma", "en abeg ma","o veza ma","abalamour ma".
4 - La préposition WAR
War indique une chose sur laquelle on pose quelque chose, sur laquelle on s'appuie.
- An doubier a zo war an daol: La nappe est sur la table. - Al lein a zo war an tan: Le déjeuner est sur le feu.
- Azezit war ar gador: Asseyez vous sur la chaise.
- En em harpit warnon: Appuyez vous sur moi.
Mais la préposition WAR se prête à un grand nombre d'expressions qu'il est difficile de classer.
- WAR ARBENN: A la rencontre de.....Au devant de....
Mad a rafe deoh mond war e arbenn: Vous devriez aller au devant de lui.
- WAR-BOUEZ: A force de.....
War bouez poueza warnañ eh asanto: A force d'insister auprès de lui, il acceptera.
- WAR-BOUEZ: Au moyen de....:
Derhel a ran an ebeul war bouez eur gordenn: Je tenais le poulain par une corde.
- WAR-BOUEZ: War bouezig: Lentement.
Kerzoud a ra war bouezig (ou war e bouezig): Il marche lentement.
- WAR-EEUN:
It war-eeun gand ar wenojenn: Allez tout droit en suivant le sentier.
- WAR-EVEZ: Sur ses gardes.
Bez war evez!: Veille!
- WAR-BIGN / WAR-GREH: En montant.

9
An hent a zo war-bign: Le chemin monte.
- WAR-ZIRIBIN - WAR-ZINAO: En pente descendante.
Ar park-se a zo eun tammig war ziribin.
- WAR-DLE: A crédit.
Prenet am-eus an diennerez war dle: J'ai acheté l'écrémeuse à crédit.
- WAR DROAD: A pied
War droad eo deuet (ou War e droad eo deuet): Il est venu à pied.
- WAR GAN: En chantant
Dizul e vezo eun overenn war gan: Dimanche, il y aura une messe chantée. - WAR GAN e teu o fedennou gand ar vugale: Les enfants récitent leurs prières en chantonnant.
- WAR GOLL / WAR C'HOUNID: En y perdant - En y gagnant.
Va ognon am-eus gwerzet war goll: J'ai vendu mes oignons à perte.
- WAR-GIL: A reculons - WAR GIL ou WAR E GIL:
War e gil e renkas mond: Il lui fallu aller à reculons.
- WAR-GREIZ: Au milieu.
- WAR-GREIZ: Na chom ket war-greiz an hent: Ne reste pas au milieu du chemin.
- WAR-GREIZ AN DEIZ: Au milieu de la journée.
N'eo ket fall ober eur housk war-greiz an deiz: Il est bon de faire une
sieste au milieu de la journée.
On dit aussi: WAR-GREIZ AR ZIZUN, WAR-GREIZ AR BLOAZ. Mais on dira plutôt: E KREIZ AN NOZ: Dihunet on bet e kreiz an noz gand ar gurun: Le tonnerre m'a réveillé au milieu de la nuit.
- WAR GRESK: En grandissant, en prospérant, en augmentant.
War gresk eo eet priz ar gwiniz: Le blé a enchéri.
War gresk ez a an dour er puñs: L'eau monte dans le puits.
Le contraire de ces expressions est : WAR ZISKAR - WAR ZISTAOL: En diminuant, en perdant de l'importance.
- WAR-HED: Aux aguets, en attente.
War hed resev kelou ema: Il attend des nouvelles
War hed pemp kard leo pe wardro e kavoh eun ostaleri: A cinqkilomètres d'ici, vous trouverez une auberge.
- WAR-NEZ: Sur le point de.
War-nez mervel ema: Il est sur le point de mourir.
- WAR NEZ: Mond war nez: Aller à la selle.
- WAR VAR: Hésitant.
Evid c'hoaz ema war var: Pour le moment, il hésite.
Edo war var da veza beuzet: Il était sur le point de se noyer.
- WAR ZIKOUR: Au secours de.
Amañ etre amezeien ez eom atao an eil war zikour egile: Ici entre voisins on s'entraide.
- WAR-ZAV: Sur pied.
Abred e vez war zav: Il est de bonne heure sur pied.
On dit aussi WAR VALE: Klañv eo bet,med bremañ ema adarre war vale: Il a été malade, mais maintenant il est de nouveau debout.
- WAR ZIVIZ: En dialoguant.