Page 1 sur 1

Les prépositions - 4 - V.Favé

Publié : 08 février 2020, 13:30
par Paotr Kleder
Eun overenn war ziviz: Une messe dialoguée.
- WAR WEL: En vue
War wel edo bag ar pesketour: Le bateau du pêcheur était en vue.
- WAR WELL, WAR WELLAD, WAR WELLAAD ez a: Il va de mieux en mieux, en s'améliorant.
- WAR WELLAAD EZ A: Cette formation est valable pour tous les verbes dérivés d'adjectifs:
WAR VRASAAD - WAR WIHANAAD......
- WAR-VARH: Habillé de vêtements d'emprunt.
Fichet kaer e oa ar wreg nevez. Ya,med war varh edo. (La nouvelle mariée était bien habillée - Oui. Mais avec des vêtements d'emprunt).
War varh vient sans doute de marhad, suite à un contrat d'emprunt.
Parfois on met l'article devant le complément:
- WAR AR BLOAZ: Durant l'année.
Ar zulveziou war ar bloaz: Les dimanches ordinaires.
-WAR A LAVARER: Dit-on.
-WAR E BARLOCHOU: A quatre pattes
Ne vale ket c'hoaz;mond a ra war e barlochou avad.
- WAR AN DEIZ: Le jour - de jour
Labourad ara war an deiz: Il travaille de jour.
Mais on dira: Labourad a ra en noz: Il travaille de nuit.
- WAR E DREID NOAZ: Pieds nus.
War e dreid noaz e vez alïez: Il est souvent pieds nus.
- WAR E HED: Entièrement
Al labour a zo greet mad en e hed: Le travail a été fait complètement.
- WAR E GANT: Sur le chant : sur le côté
Ar mañsoner a renk ar brikennou war o hant: Le maçon pose les briques sur le chant (sur la plus petite face dans le sens de la longueur).
- WAR E HOURVEZ: Allongé: comme attitude.
War e hourvez edo eet da ziskuiza eur pennad: Il s'est allongé pour se reposer un peu.
-WAR E HOUANVEZ: Sur le (son) séant.
En e wele ema savet war e houañvez: Il est au lit sur son séant.
-WAR AR MEZ: A la campagne.
Plijuz eo beva war ar mêz: C'est agréable de vivre à la campagne.
-WAR AN TU: En bonne santé.
En deveziou-mañ n'ema ket war e du a-walh. Ces jours-ci il est un peu indisposé.
-WAR AN NOAZ: Dépouillé, ruiné
Lakeet eo bet war an noaz gand e gredourien: Ses créanciers l'ont ruiné. - WAR AN TU MAD EMA: Il est à l'endroit.
- WAR AN TU GIN - WAR AN TU ENEB (prononcé: War an tu reneb): A l'envers.
War an tu eneb ema da jupenn ganit; sponta a ri ar brini: Ta veste est à l'envers, tu vas épouvanter les corbeaux.
- WAR E SKLAK - WAR E SKLAKIG: Lentement.
11
War e sklakig e labour, ne vo ket skuiz abred: Il travaille sans se presser, il ne sera pas vite fatigué.
-WAR E ROCHED: En chemise - War e loerou: en chaussettes.
-WAR HE HIVIZ EMA: Elle ne porte que sa chemise (de femme ).
- WAR E VENOZ: à ce qu'il dit
War e venoz ne oe ket desket a-walh: A son opinion il n'était pas assez instruit.
-WAR AR STERN: Tendu
Pres labour e-neus dalhmad e vez war ar stern: Il a beaucoup de travail, toujours tendu.
- WAR AN DISPIGN: A l'intéréssé de se nourrir
Paeet mad e vez nemed war e zispign ema: Il est bien payé, mais il n'est ni logé ni nourri.
- WAR ZEVEZ e vez o labourad, diouz an deiz: A la journée.
Diouz ar bloaz: A l'année - Diouz ar miz: au mois - Ne vez paeet nemed diouz ar miz: Il n'est payé qu'au mois.
- WAR AR VICHER a galvez ema: Il est menuisier de métier.
- WAR AN DRA-ZE: A ce sujet
Petra ah-eus da lavaroud war an dra-ze ?: Qu'as tu à dire à ce sujet?
Eet war an dra-ze: Arrivé à cela - A cela près.
- WAR E ZIKOUR: A son sujet:
Poan spered am-eus war e zikour: Je m'inquiète à son sujet.
- WAR AR POURMENN: (à l'adresse d'un passant ).
- WAR AR POURMENN emaoh?: Alors, on se promène ?
- WAR A WELIT: D'après ce que vous voyez.
- WAR A GONTER: D'après les bruits qui courent.
- WAR AM-EUS KLEVET: D'après ce que j'ai entendu.
- WAR-NIJ: En volant - WAR-NEUNV: A la nage.
On emploie parfois WAR pour introduire un complément:
- Prez a zo WARNAN: Il est pressé.
- Mall a zo WARNAN: (pe GANTAN) da loh: Il a hâte de partir.
- YOU a zavas WARNAN: Il fut hué.
- KLask a zo WAR ar patatez abred: Les pommes de terre nouvelles sont recherchées.
Note: Klask a zo dezañ: Il est très recherché (apprécié).
- Distaol a zo WAR ar zaout: Il y a du rabais sur les vaches.
- Er zizun tremenet e oa bet kresk WARNO: Les prix s'étaient améliorés la semaine dernière.
- Torret eo WARNAN: Il s'est calmé.
- Maro e wreg a labour WARNAN: La mort de sa femme le préoccupe, l'affecte.
- Berr eo WARNAN: Il est essoufflé.
- Gwerz a zo WAR an ti: La maison est en vente.
- Kaer e-neus ober n'hell ket mond warnon: Il a beau faire, il ne peut pas l'emporter sur moi.
Note: Avec la préposition WAR, nous avons, en général des formules qui

12
expriment des situations, des états, des manières d'être; des dispositions, et ces formules qui demandent, de ce fait, la conjugaison d'habitude du verbe être: EMA - EDO.
5 - La préposition DIWAR
La préposition DIWAR indique: 1. La provenance:
Eva dour DIWAR heiz a zo yahuz: Boire des infusions d'orge est bon pour la santé.
DIWAR logod ne vez ket a razed: Les souris n'engendrent pas des rats. (Proverbe: L'effet ne dépasse pas la cause.)
(On notera que le même proverbe existe en chinois: Les chiens n'engendrent pas des chats.)
DIWAR c'hoari kelenn: Enseigner en s'amusant.
DIWAR c'hoari ne deu netra d'ar gêr: S'amuser ne profite pas (La passion du jeu peut tourner mal).
DIWAR netra e savas da binvidig: A partir de rien il s'enrichit.
Ar patatez-mañ a zo DIWAR plant, eur ouenn nevez a zo deuet diwar had: Ces pommes de terre sont obtenues à partir de plants. Il y a une nouvelle variété à partir de graines.
Al leue-mañ a zo DIWAR ar vioh ruz ha taro an ti-all: Ce veau est le produit de la vache rouge et du taureau du voisin.
Hennez n'eo ket DIWAR chas ar vro (figuré): Celui-là n'est pas du coin. DIWAR ar pez a glever eo diêz gouzoud ar wirionez: A partir de ce qui est dit il est difficile de savoir la vérité.
Diskenn diwar da varh: Descends de cheval.
2. La provenance dans le temps:
DIWAR: A partir de.
DIWAR warhoaz e stagim da vedi: A partir de demain nous commencerons à moissonner.
Diwar-vremañ: A partir de maintenant.
3. L'origine dans l'espace:
DIWAR: De la position de, à partir de.
DIWAR va gourvez n'hellin tizoud ar plankenn.
A partir de l'attitude où je me trouve, allongé sur le dos, je ne pourrai pas atteindre la planche.
Pareillement: DIWAR va azez - EUZ va sav: De la position assise -étant assis - debout...
4. Le moyen :
Beva DIWAR an dour ha bara seh: Vivre d'eau et de pain sec.
Beva a ra DIWAR e leve: Il vit de ses rentes.
DIWAR esperañs ha dour yen e vez maget meur a zen: Nombreuses sont les personnes qui se nourrissent d'espérance et d'eau froide.
DIWAR an aluzenn ema bremañ o veva: Il vit désormais d'aumônes. DIWAR eva re e paker kleñvejou: A boire trop on tombe malade.
DIWAR an dour edo koulskoude: Il était à jeun, il n'avait pas trop bu cependant.

13
5. Dans d'autres expressions:
DIWAR herr eo eet kuit: Il est parti rapidement.
DIWAR fae: Dédaigneusement.
DIWAR e zispign: A ses frais pour le logement et la nourriture.
Pegement bemdez a hounid? 200 lur DIWAR e zispign: Combien gagne t-il par jour? 200 francs sans être logé et nourri.
DIWAR goust e dud ema o veva: Il vit aux crochets de ses parents. DIWAR-HORRE: En surface.
An douar n'eo glebiet nemed DIWAR-HORRE: La terre n'est mouillée qu'en surface seulement.
Sevel gwiriou DIWAR ar bobl: Lever des impôts sur le peuple
Distrei DIWAR an hent fall: Se détourner du mauvais chemin.
DIWAR an Aviel eo am-eus kemeret ar barabolenn-ze: C'est à l'Evangile que j'ai emprunté cette parabole.
DIWAR beza hegarad gand an oll e teuer da veza gwelet mad: En étant aimable avec tout le monde on est bien vu de tous.
DIWAR va fenn emaint o kaozeal: Ils parlent à mon sujet.
En déclinant la préposition DIWAR on obtient :
DIWARNON-(ME) - DIWARNOUT- (TE) - DIWARNAN - DIWARNI - DIWARNOM - DIWARNOH - DIWARNO- DIWARNOR.
Tud diwar ar mêz: Des gens de la campagne.
Kas ar helienn kuit diwar va zro: Chasse les mouches qui m'entourent. DIWAR-BENN: Au sujet de. Cette préposition composée de deux façons: DIWAR VA FENN ou DIWARBENNON.
DIWAR DA BENN ou DIWARBENNOUT.
DIWAR E BENN ou DIWARBENNAD etc.....
DIWAR o fenn edom o kaozeal (pe diwarbenno): Nous parlions à leur sujet.
6 - Les prépositions EUZ - EUZ A - A.
En composition avec le pronom personnel, elle donne les formes suivantes:
AHANON - AHANOUT- ANEZAN - ANEZI - AHANOM - AHANOH – ANEZO - AHANOR- (ahanor: de soi). (Exemple: Kaoud damant ahanor an-unan: Se ménager soi- même).
1. L'origine:
Tenna dour euz ar puñs: Puiser de l'eau du puits.
N'eo ket êz tenna dour anezañ: Il n'est pas facile d'y puiser de l'eau. Tud euz ar vro: Des gens du pays.
2. La séparation - l'éloignement - A partir de:
Euz Kastell-Paol da Lannuon: Depuis St Pol jusqu'à Lannion. Kouezet eo euz (pe diwar) ar skeul: Il est tombé de l'échelle. Er-mêz euz an ti: En dehors de la maison.
O tond euz a Bariz edon: Je venais de Paris.
Euz ar mintin beteg an noz: Du matin au soir.

Pa zeller euz a-dost: Quand on regarde de près.
Euz eur penn d'egile d'ar park: D'un bout à l'autre du champ. Euz eun tu d'egile: D'un côté à l'autre.
Mond euz ar park d'al lanneg: Passer du champ à la lande. (Proverbe: Déchoir).
Euz geñver da gerzu: De janvier à décembre.
Kaoud difiziañs anezañ: Se méfier de lui (au moral).
Kaset kuit euz ar ger: Chassé de chez soi.
3. La partie d'un ensemble:
Eul lodenn vad euz ar Vretoned a gomz brezoneg: Une bonne partie des bretons parlent breton.
An darn vuiañ anezo: Une majorité.
Kalz anezo: Beaucoup.
An tu dehou euz an iliz (ou: An tu dehou d'an iliz): Le coté droit
de l'église.
Ar penn uhella euz an ti: Le haut de la maison.
Savit d'ar penn uhella: Montez au haut de la maison.
Ar re zesketa euz ar vugale: Les plus instruits des enfants.
Unan euz an tiez nevez: Une des maisons neuves.
Tri anezo: Trois d'entre eux.
Gand an hanter anezo am-eus awalh: Avec la moitié j'ai assez.
4. Pour, en échange de...
Ne rofen daou wenneg euz e yehed: Je ne donnerais pas deux sous pour sa santé.(Il a une santé fragile).
Peet mad e vez euz e labour: Il est bien payé de son travail.
5. Après certains adverbes:
Goulennet am-eus doare anezañ: J'ai demandé de ses nouvelles.
Roet am-eus euz e gelou (ou kelou anezañ): J'ai donné de ses nouvelles. Meneg a zo bet greet euz an eured: Il a été fait mention, on a parlé de mariage.
En em vatait euz an alar, ma karit: Utilisez la charrue, si vous voulez. Goap a ra ahanon: Il se moque de moi.
Ne ran ket a forz, ne ran ket van anezañ: Je suis indifférent à son égard. An amezegez a zoursi euz ar vugale: La voisine s'occupe des enfants. Ezomm am-eus anezañ: J'ai besoin de lui.
Diouer a vara a zo er vro: On manque de pain dans le pays.
Skarza an teil euz ar hraou saout: Dégager le fumier de l'étable.
Diahubi an daol euz al listri: Débarrasser la table de la vaisselle.
Laouen ez on euz ar pez am-eus klevet lavared: Je suis heureux de ce que j'ai entendu dire.
Ar pardon am-eus bet euz va fehedou: J'ai eu le pardon de mes péchés. War hed ema euz e vreur: Il guette son frère.
Soñj am-eus euz ar brezel braz: Je me souviens de la grande guerre. Greet e-neus ar haboser euz e wella: Le pelletier a fait de son mieux. Karg ar harr a vrikoli: Remplis la charrette de choux-fleurs.
6. Après certains adjectifs:
Leun eo ar voutailh a chistr: La bouteille est pleine de cidre.
14

Eun den a feiz: Un homme de foi.
Paour om a deil: Nous sommes pauvres en fumier. Dibourvez a arhant: Manquant de finances.
Pinvidig a zouar: Riche en terre.
Goullo a zaout eo ar hraou: L'étable est vide de vaches.
7. Dans certaines expressions:
Ahanon va-unan ne'z afen ket a bell: De moi-même (ou tout seul) je n'irai pas loin.
Euz va sav e hellan o faka: Debout je peux les attraper.
Euz va azez (ou: euz va gourvez) ne hellen ket: De la position assise ou allongée je ne le pouvais pas.
Boued euz ar zasuna : Nourriture des plus savoureuses.
Kalvez e oa euz e vicher: Il était menuisier de son métier.
Konta gevier anezañ (ou diwarbennañ): Raconter des mensonges à son sujet.
Din eo a veuli: Il est digne de louanges.
Sur on euz an dra-ze: Je suis sûr de cela.
8. Comme complément déterminatif de nom:
Des enfants de l'école (nom indéterminé)
Avec un nom déterminé on dirait: Bugale ar skol: Les enfants de l'école
Bugale euz ar skol: Des enfants de l'école.
Patatez mad! ar ouenn anezo a garfen kaoud: de bonnes pommes de terre, je voudrais avoir la variété.
An doenn euz an iliz: Le toit de l'église (mieux que toenn an iliz) (La toiture n'est pas la propriété de l'église).
9. Ober euz:
a) Pour nommer:
Kaourintin a veze greet anezañ: On le nommait Corentin.
b) Pour faire devenir:
Ni a raio euz Breiz eur vro gaer: Nous ferons de la Bretagne un beau pays.
10. Beza euz:
Deg e oa anezo (dek e oant): Ils étaient dix.
Daou lur a zo anezañ (ou ennañ): Il pèse un kilo.
Eur paotrig dister, n'eus ket anezañ kaer (pe koulz lavared): Un garçon petit, il n'existe pas (pour ainsi dire).
Ar yehed a zo anezañ eun teñzor: Pierre est un brave homme.
Pour exprimer "l'existence sans plus": avec un sujet déterminé et le verbe être sans plus:
Eun Doue a zo: Il y a un Dieu.
Mais on ne dira pas Doue a zo mais: Doue a zo anezañ.
Le neutre est rendu par le féminin:
Cette règle du féminin remplaçant le neutre est valable aussi pour les autres propositions:
Beh dezi: Allons y!
A-zevri emaer ganti!: On y va de bon cœur! Sachit warni!: Servez vous !
15

16
11. Dans les phrases négatives, cette forme signalée en 9 est très souvent utilisée, surtout en Cornouaille, comme un rappel du sujet, avec l'avantage de préciser le genre et le nombre du sujet quand ils ne sont pas précisés par ailleurs.
Berhed n'oa ket klañv anezi gwech ebed: Brigitte n'avait jamais été malade.
N'oant ket deuet anezo: Ils n'étaient pas venus.